Un défi d'ampleur toujours plus grande

Download: 

Pendant pratiquement 400 ans - et bien souvent à la demande du public - les organismes de bienfaisance, les médecins, le gouvernement et les entreprises ont exercé de plus en plus de contrôle sur nos soins de santé. Or, le besoin et la capacité des collectivités de faire le travail ne se démentent toujours pas.

« Le contrôle communautaire n'a pas toujours été un enjeu au Canada. Avant 1850, ce sont les communautés qui déterminent les soins de santé auxquels ont droit la majorité des gens dans ce qui est alors l'Amérique du Nord britannique. Dans l'ensemble, ce que les membres de la famille, les amis et les voisins - et leurs ancêtres - d'une personne connaissent, croient et font en ce qui concerne la santé définit les soins qu'elle reçoit, pour le meilleur ou pour le pire.

« Une vingtaine d'événements et de décisions (résumés ici) agissent sur cette primauté, l'amenuisant au passage plus souvent qu'autrement. Les épidémies constituent la plus grande source de changement. La crainte ou l'apparition d'une maladie mortelle répandue suscitent le mécontentement à l'égard des services existants et élèvent de nouveaux champions des soins de santé : les organisations caritatives, les médecins, le gouvernement et l'entreprise privée. Chacun offre quelque chose que les autres n'offrent pas ou ne peuvent offrir efficacement, qu'il s'agisse de diagnostic, d'application, de finances, de recherche ou de l'éventail des soins de santé comme tels.

Au cours des deux ou trois dernières générations, cette multiplicité de rivaux n'a laissé aux villes et quartiers qu'un très petit rôle dans leurs soins de santé. Cette situation, elle, est nouvelle. Mais elle non plus ne peut durer; elle n'est tout simplement pas saine. »

Subtitle: 
Dans un programme de soins de santé qui s'élargit sans cesse, la communauté occupe toujours une place importante
Author: 
McNair, Don
Pages: 
8
Publication Date: 
2007
Stock #: 
MW180319F
Language: