Les femmes et l'économie sociale

Download: 

Denyse Côté et Danielle Fournier ont une histoire révélatrice bien que troublante à raconter. Cela concerne la façon dont les gouvernements au Québec, péquistes et libéraux, ont " neutralisé " ce qui avait débuté en 1995 comme une expérience fascinante en économie sociale, administrée par les régions. Coupées de l'apport direct des femmes, les stratégies multidimensionnelles ont cédé le pas à des programmes de travail autonome et de création d'entreprises.

«Cette " troisième voie " à laquelle on réfère au Québec comme étant celle de l' " économie sociale " a fait l'objet d'un financement gouvernemental provincial, régional et local à partir de 1996, suite au " Sommet de l'économie et de l'emploi " et à la " Marche des femmes Du pain et des roses " de 1995.

«Comment évaluer si ce modèle québécois de l'économie sociale est sensible au genre? Pour répondre à cette question, il faut à la fois envisager comment ce modèle répond aux besoins " stratégiques " (transformation des rapports inégaux à travers des mesures touchant les droits des femmes, l'équité salariale, le contrôle des ressources, etc.) et aux besoins " pratiques " des femmes (réponse immédiate aux besoins urgents des femmes en matière de logement, de santé, d'emploi, etc.). »

Subtitle: 
Le « modèle québécois » est-il sensible au genre?
Author: 
Côté, Denyse
Co-Author: 
Fournier, Danielle
Pages: 
4
Publication Date: 
2005
Stock #: 
MW160362F
Language: