Gestion financière des organisations de DÉC

Résumé :

Contrairement à une entreprise privée, une organisation sans but lucratif (OSBL) engage habituellement des dépenses après avoir obtenu des revenus. Sans ce revenu, même les meilleures idées ne peuvent avancer. De plus, la majorité du revenu doit être utilisé comme stipulé dans les clauses d’un contrat. Quel est donc le plus gros défi financier auquel font face les OSBL? Générer des revenus non désignés qui peuvent être affectés stratégiquement, sans devoir commencer par convaincre un bailleur de fonds.

Pour accomplir ceci, prenez quatre dispositions : 1) évaluez bien les coûts, 2) accumulez des surplus, 3) créez des réserves, et 4) reconnaissez comment essentiel la bonne gestion financière est pour votre organisation.

Lorsque vous évaluez les coûts, ajoutez 15 % de frais pour couvrir les coûts de fonctionnement des employés. Ne jamais payer les employés moins que des salaires professionnels. Ciblez les bailleurs de fonds qui ont à cœur la croissance du secteur sans but lucratif. Pour accumuler des surplus, compétitionnez pour des contrats basés sur des revenus. Incluez dans vos estimations un « frais de risque ». Il récompense l’OSBL si des résultats spécifiques sont atteints en plus du rendement. Pour créer des réserves, dépensez moins que prévu au budget. Négociez ensuite avec les bailleurs de fonds pour reporter les revenus non dépensés à la prochaine année fiscale. Suggérez différentes façons de le dépenser. Lorsque vous créez des réserves, assurez-vous de spécifier les raisons pour lesquelles elles doivent servir.

Finalement, dépensez du temps, des efforts et des fonds sur la gestion financière. Embauchez des gestionnaires financiers qualifiés et payez-les bien. Examinez les implications financières de vos décisions. Rendez la gestion financière une tâche quotidienne pour les employés-cadres, les membres du conseil et les gestionnaires de programmes.

Si vous prenez ces quatre dispositions à long terme, votre organisation sera performante et indépendante sans diminuer sa motivation ou sa passion.

Also available in English.

Walter Hossli est le directeur général de Momentum (Calgary, AB), une organisation qui travaille en partenariat avec les personnes à bas revenus pour s’assurer qu'ils puissent participer pleinement aux opportunités communautaires et économiques.



Cet article est publié en partenariat avec le Réseau canadien du développement économique communautaire (RCDEC) et l'Union culturelle des Franco-Ontariennes (UCFO). 

Subtitle: 
L’approche de Momentum est peut-être ce dont votre organisation a besoin
Author: 
Hossli, Walter
Pages: 
5
Publication Date: 
2012
Stock #: 
i42012FEB16_Gestionfinanciere
Language: