Les entreprises d’insertion du Québec

Résumé

Dotées d’une mission d’insertion sociale, les entreprises d'insertion du Québec se distinguent par la cohabitation de la formation, de l’accompagnement et d'une activité économique sans but lucratif. Au sein d’entreprises véritables qui offrent des produits et des services de qualité sur le marché (usine, restaurant, traiteur, friperie, atelier d’informatique, etc.) des personnes en sérieuses difficultés d'intégration au marché du travail, devenues travailleurs et travailleuses en formation, acquièrent des habiletés et des connaissances spécifiques et transférables grâce à une formation globale, personnelle, sociale et technique. Pour plusieurs, le passage dans une telle entreprise devient un outil essentiel pour trouver un emploi et le conserver ou pour la quête d'une plus grande autonomie par le biais des études.

Largement impliquées dans les dynamiques locales de développement, les entreprises d'insertion s'appuient sur un réseau diversifié de partenaires et de collaborateurs tant privés, publics que sociaux pour assurer le succès de leur mission. L'Emploi-Québec joue un rôle crucial. Chaque entreprise d'insertion doit négocier un contrat avec le ministère afin de partager les coûts de fonctionnement. Emploi-Québec doit soutenir la masse salariale des participants et du personnel d’encadrement, ainsi que l’ensemble des frais destinés à l’insertion des travailleurs en formation. L’entreprise, quant à elle, assume les coûts de production à partir des produits et des services destinés aux clients. (C'est à l'entreprise d'insertion de gérer ces revenus auto-générés à bon escient.)

Écouter à un extrait audio par Ethel Côté sur le sujet des entreprises d'insertion à Soundcloud.

Plus d’une étude démontre la rentabilité de ces entreprises d’insertion, car en plus de créer un nombre considérable d’emplois permanents, les gouvernements récupèrent en grande partie leur mise de fonds rapidement. En conséquence, les entreprises d’insertion sont responsables d’une création de richesse pour la personne, les collectivités, les partenaires et même les gouvernements.

Also available in English.

Cet article a été produit en partenariat avec le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) et le BC-Alberta Social Economy Research Alliance (BALTA), et avec le financement du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH).

Subtitle: 
un modèle unique d’intervention
Author: 
Guérette, Stéphanie
Pages: 
5
Publication Date: 
2011
Stock #: 
i42011oct05
Language: